Parti Communiste Français Section de Saint-Martin d’Hères
Accueil du site > Vie de la section > PETITION : pour l’annulation des augmentations du gaz et de l’électricité

PETITION : pour l’annulation des augmentations du gaz et de l’électricité

mars 2011, par Saint Martin d’Hères

Monsieur le Ministre de l’industrie,

Nous nous adressons à vous en qualité d’usagers, de salariés, de citoyens.

Depuis avril 2010, votre gouvernement a augmenté les tarifs du gaz de 15 %. Vous avez décidé d’une nouvelle hausse de 5,2 % au 1er avril 2011. Cela fera 21% en 1 an et 61 % en 5 ans.

Entre le 15 août 2010 et le 1er janvier 2011, les tarifs de l’électricité ont été majorés au total de 7 %. La presse annonce de nouvelles augmentations d’au moins 5 % par an.

Cela représente un prélèvement très lourd sur nos moyens d’existence, 200 euros en moyenne pour les ménages se chauffant au gaz. Des millions d’entre nous sont contraints de se priver sur le chauffage. Ces augmentations plombent l’activité économique.

Cette ponction sur le monde du travail ne se justifie en rien en termes d’investissement et d’intérêt public.

EDF vient de rendre public un profit (avant provisions) de 4 milliards d’euros dont 2 vont être distribués aux actionnaires. GDF-Suez annonce un profit de 4,6 milliards d’euros dont 3,9 seront distribués en dividendes.

Voilà où passe l’argent de nos factures depuis la privatisation ! Le prétexte des cours mondiaux des prix du gaz ne tient pas non plus : ils baissent.

Depuis le début du processus de privatisation dans les années 90, EDF et GDF, livré à Suez, détournent aussi l’excédent d’exploitation réalisé en France pour se livrer à de coûteuses acquisitions dans le monde, qui profitent à la finance internationale mais aucunement au service public.

Pour alimenter la concurrence, votre gouvernement a adopté une loi inique, dite NOME (Nouvelle organisation du marché de l’électricité).

C’est un véritable hold-up : elle donne à prix coûtant à des groupes privés l’électricité nucléaire d’EDF, dont nous avons déjà payé les investissements en tant qu’usagers et contribuables, pour qu’ils nous la revendent plus cher.

EDF et GDF sont conduits vers une concurrence destructrice l’un contre l’autre !

Dans le même temps, des milliers d’emplois qualifiés sont supprimés, les salaires et les conditions de travail se dégradent. Des compétences sont mises en péril.

Il faut inverser cette politique de casse des services publics nationalisés.

Ils ont fait la preuve de leur efficacité depuis la Libération pour le développement du pays avec des technologies de pointe. Nous en avons besoin pour l’économie, la réponse aux besoins, la défense de l’environnement, la coopération entre services publics de plusieurs pays.

Les traités et directives européennes de marchandisation qui servent de prétextes aux gouvernements successifs n’ont aucune légitimité

L’Etat reste l’actionnaire majoritaire d’EDF et le premier actionnaire de GDF. Votre gouvernement a la responsabilité de la politique énergétique du pays.

Aussi nous soussignés vous demandons d’urgence :

L’annulation des augmentations de tarif du gaz et de l’électricité de 2010 et 2011.

Nous nous prononçons pour la renationalisation intégrale d’EDF et de GDF (ainsi que des activités de Suez en France et de Total) et pour le rétablissement des monopoles publics d’EDF et GDF conquis en 1945.

NOM :

Prénom :

Adresse : Code postal et Ville :

Qualité :

A RENVOYER A PCF Saint-Martin-d’Hères, 6 rue Gérard-Philippe, 38400 Saint-Martin-d’Hères

***

Pour envoyer cet article à un ami, cliquez ci-dessous sur "Recommander"

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0