Parti Communiste Français Section de Saint-Martin d’Hères
Accueil du site > Vie de la section > Organisons-nous pour la satisfaction de tous nos besoins : Garanties dans (...)

Organisons-nous pour la satisfaction de tous nos besoins : Garanties dans le travail, logement, Sécurité Sociale etc. La révolution d’octobre a 100 ans, elle est toujours actuelle.

décembre 2017, par Saint Martin d’Hères

Venez au meeting à l’Heure Bleue, le dimanche 4 février 2018 à partir de 10H, nous ferons ensemble le lien avec la Révolution d’octobre des ouvriers et paysans russes et notre actualité.

Construisons ensemble l’espoir !

La politique a de quoi dégoûter les travailleurs, les employés, les fonctionnaires. En effet, comment ne pas voir que d’illusions déçues du Mitterrandisme à nos jours, de gouvernements de droite, de gôôôche/écologistes et maintenant le Macronisme. Chaque nouvelle mesure aggrave la situation des salariés et sert le patronat et le capital. Quelques exemples non exhaustifs :

● Casse du code du travail avec la fin de presque toutes les garanties pour les travailleurs, livrés seuls face à leur patron tout puissant.

● Baisses de salaires, augmentation du temps de travail, refus de congés : « si tu n’es pas content, t’es viré ! », etc ;

● Casse de la sécurité sociale qui va nous livrer aux appétits des grands groupes d’assurance, tu as des « sous » tu es soigné, tu n’en as pas, tant pis… :

● L’attaque de Macron sur les logements sociaux, pas assez de logement (près de 4 000 demandes sur SMH), des loyers trop élevés, l’entretien qui n’est pas fait correctement, la baisse des APL (signez notre pétition) ;

● L’Union Européenne de « la libre concurrence non faussée », au service des intérêts des riches, imposée aux salariés français mais aussi à tous les travailleurs européens.

Face à ce rejet de masse de la politique, les partis politiques sont en phase de recomposition, de nouvelles formations politiques conduites par des politiciens d’hier et d’aujourd’hui nous promettent la lune en 2022 (prochaine présidentielle). Tout changer pour que rien de change. Ce ne sont pas de pompeuses promesses dont nous avons besoin.

Face à la rigueur et l’exploitation qui nous subissons, c’est immédiatement que nous devons peser sur la politique en organisant la riposte par les luttes. D’autant que de l’argent il y en a dans les poches du patronat ! Des milliards d’euros partent du budget de l’État (nos impôts, la TVA que nous payons à chaque achat, ...) vers les poches des plus riches, (qui bénéficient d’inadmissibles cadeaux fiscaux, comme la suppression de l’ISF), le CICE (Crédit Impôt Compétitivité Emploi) 80 milliards d’euros, et toujours plus d’exonération de cotisations sociales, plus de 210 milliards.

Alors, aujourd’hui, comme hier, nous communistes appelons à l’unité de tous les travailleurs, employés, fonctionnaires pour défendre, immédiatement leurs intérêts propres. Fermons nos oreilles aux discours qui nous divisent, volontairement, pour nous affaiblir face à cette politique :

♦ Non, nos voisins ne sont pas mieux lotis que nous ;

♦ Non, les privés d’emplois ne bullent pas ;

♦ Non, les jeunes ne sont pas des individualistes et les retraités des privilégiés ;

♦ Non, les fonctionnaires ne sont pas des privilégiés ;

♦ Non, les étrangers ne sont pas nos ennemis.

Le système capitaliste que nous subissons sert tous les possédants pour qu’ils soient toujours plus riches. Naturellement, parmi les patrons, il y en a des petits qui se font manger par les plus gros.

Il y a 100 ans en octobre 1917 en Russie, les paysans, les ouvriers, les soldats qui mourraient dans la guerre des riches (1914-1918) autour du grand Lenine ont pris le pouvoir aux possédants et ont fait la révolution. Une révolution qui a donné le pouvoir exclusif aux ouvriers et paysans !

Aujourd’hui, le système capitaliste broie les hommes qui vivent de leur travail, détruit impunément la planète en la polluant pour leurs profits.

Nous, communistes disons, parlons simplement du socialisme ensemble. Donnons-nous une chance comme en 1917 d’avoir le pouvoir entre nos seules mains. Mais, en attendant ces lendemains qui chantent, rejoignez-nous et organisons les luttes dès aujourd’hui pour défendre nos intérêts de classe et leur arracher, par la lutte, des avancées.  

Venez au meeting à l’Heure Bleue, le dimanche 4 février 2018 à partir de 10H, nous ferons ensemble le lien avec la Révolution d’octobre des ouvriers et paysans russes et notre actualité.

Construisons ensemble l’espoir !

P.-S.

Impact Communiste (Décembre 2017/Janvier 2018) en version pdf

***

Pour envoyer cet article à un ami, cliquez ci-dessous sur "Recommander"

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0